En attendant la réouverture des remontées mécaniques ... profitons de 'Gustautunno 2022' !

Nous savons que vous, passionnés de ski, êtes comme nous : vous attendez "fébrilement" le début de la saison de ski. réouverture des remontées mécaniques pour la saison d'hiver 2022/23 !

Peu de temps après, la réouverture des pistes est prévue le 3 décembre (sauf conditions météorologiques particulières).

Si vous avez déjà réservé votre séjour ou si vous prévoyez de le faire, dépêchez-vous, jusqu'au 6 novembre est possible préachat I forfait de ski saisonnier à des taux favorables.

Mais en attendant, si vous souhaitez faire une petite pause dans la routine quotidienne, notre Bormio a toujours quelque chose à vous offrir.

Ce mois de novembre, c'est au tour de Gustautunno, le revue culinaire par excellence !

Après le célèbre Pizzoccherata les saveurs typiques de l'automne de notre cuisine.

La tradition, l'innovation e contrastes de saveurs : c'est la promesse de la expérience gustative dans la région de Bormio grâce à cette initiative, créée pour promouvoir e améliorer les idées culinaires en octobre et novembre.

Espace ensuite pour le restaurants bormini, à la produits typiques et le la créativité de chefs !

De nombreux restaurants participants proposent un menu fixe strictement "local" et certainement alléchant pour le palais.

Il sera possible de déguster les "Sciatt"une spécialité typique de notre Valteline : crêpes rondes croustillantes cacher un savoureux cœur de fromage Caseraégalement typique de la région.

Comme les pizzoccheri, les sciatt sont également fabriqués à partir de sarrasin. La pâte qui enveloppe les cubes de fromage Casera est aromatisée avec un petit verre de grappa ou de brandy et diluée avec de l'eau gazeuse ou de la bière pour lui donner plus de croquant et de saveur.
A curiosité: le nom de ces beignets en dialecte signifie '.crapaud"Leur forme gonflée et irrégulière rappelle celle de ces animaux.

Un autre plat typique que l'on peut trouver dans les différents menus est le ''plat du jour''.Taroz. Il s'agit d'un plat avec des origines pauvresà base de produits locaux facilement cultivables dans les montagnes. Les Taroz sont avec pommes de terre, haricots verts, fromage et beurretous les ingrédients qui ont pu rester dans la cuisine la veille. En fait, le sens de Taroz est le mélange, car tous ces ingrédients sont mélangés ensemble.

Ce plat est tellement "pauvre" que, jusqu'à récemment, il ne figurait même pas sur la carte des restaurants ou des trattorias, alors qu'aujourd'hui on le trouve facilement et qu'il fait partie intégrante des plats traditionnels.

C'est un plat assez calorique et énergétique, il vaut donc mieux ne pas en abuser, même si ce sera difficile, car ils sont appétissants !

Cuisson de la polenta jaune dans une marmite traditionnelle en cuivre

Un autre plat pauvre mais très savoureux est le polenta cuncia (ou bronzage) : polenta enrichie de beurre e fromage.

Ce plat est très répandu dans le nord de l'Italie et ce sont les fromages qui déterminent son identité géographique, ce qui nourrit ce sentiment d'appartenance et de territorialité qui caractérise l'histoire culinaire de notre pays.

Ici, dans la Valteline, nous utilisons le Bittole fromage typique produit exclusivement dans la Valteline.

La saveur est douce et délicate et s'intensifie au fur et à mesure de l'affinage. L'ajout éventuel de lait de chèvre intensifie l'arôme caractéristique.

Pour produire le Bitto DOP authentique de la ValtelineSeul le lait provenant du territoire de la province de Sondrio et des alpages des territoires voisins de certaines communes de la haute vallée de la Brembana, dans la province de Bergame, peut être utilisé. Le fromage "Bitto" original, comme le prévoit le règlement de l'AOP, est produit exclusivement avec du lait de vache cru, entier et fraîchement trait, provenant de races traditionnelles de la région qui suivent un régime alimentaire contrôlé.

Il y a aussi le Bitto Rebelle historiqueune Sentinelle Slow Food qui est également produite exclusivement pendant les mois d'été dans les alpages, lorsque les vaches et les chèvres indigènes sont amenées dans les pâturages alpins en été. Le rebelle historique Bitto a un cahier des charges encore plus strict et des zones de production encore plus limitées.

Et si l'on parle de fromages typiques, il est impossible de ne pas mentionner le Scimudin, a fromage de table à pâte molle de courte durée. Doux et délicat, il se caractérise par son goût lacté inimitable.

Sa texture est très douce et recommandée avec les salades, les légumes et les fruits frais. En cuisine, sa meilleure utilisation est la préparation des sauces, car elle se prête bien à être fouettée.

Il ne manquera pas de plats à base de sarrasinAllez premier (comme les raviolis) à la doux (croûte ou biscuits).

Il s'agissait également d'une aliment de base dans le régime alimentaire des agriculteurs de la Valteline et de l'ensemble de la région alpine jusqu'au début du siècle dernier.

C'est une plante rustique, résistante aux climats froids et difficile à attaquer par les parasites, utile pour exploiter le sol pendant les mois d'été, dans la période de repos après la récolte hivernale du seigle, des pommes de terre et de l'orge.

La farine de sarrasin était autrefois considérée comme un produit de peu de valeur, bon uniquement pour la cuisine pauvre des paysans, qui savaient toutefois en exalter la saveur grâce à des recettes simples, encore très appréciées aujourd'hui (rappelez-vous les célèbres Pizzoccheri, le plat par excellence à base de farine de sarrasin !)

Enfin, les saveurs typiquement automnales du gibier, des champignons et des châtaignes seront largement présentes.

La nature nous donne beaucoup, c'est ensuite à l'homme de faire ce qu'il veut. la créativité de nos chefs pour rehausser les saveurs, découvrir de nouvelles associations et combinaisons.

Il suffit de s'asseoir à table pour être surpris et conquis par les saveurs de la Valteline.

Jusqu'à la prochaine fois,

Dario